Je suis insomniaque, que faire ?

slider_article-insomniaque
6 Oct 2016

Retrouvez un sommeil naturel avec Belle&Bio

J'aime cet article ! Je le partage

Etre à l’heure au travail, ne pas rater son train, être bloqué dans les embouteillages… les situations stressantes accompagnent sans cesse notre quotidien. Si comme 40% des 25-45 ans, vous pensez que des difficultés psychologiques, du stress, de l’angoisse ou de l’anxiété peuvent nuire à votre sommeil et provoquer des insomnies, vous avez parfaitement raison ! Cependant, d’autres causes d’insomnie sont parfois méconnues ou plus difficiles à identifier et favorisent ainsi le prolongement de vos insomnies.

Vous êtes insomniaque et vous souhaitez comprendre comment mettre un terme à vos insomnies ? Les défenseurs du sommeil vous donnent les solutions pour plonger dans les bras de Morphée.

Je suis insomniaque, c’est grave ?

L’insomnie se caractérise par des difficultés à dormir ou à s’endormir. Le stress, l’alimentation ou encore l’activité physique sont des événements susceptibles de nuire à notre sommeil et favorisent l’apparition de l’insomnie. Il existe  d’ailleurs, deux types d’insomnie : aiguë ou chronique.

L’insomnie aiguë est une forme d’insomnie principalement due au stress ou à l’anxiété. Ce type d’insomnie est périodique (veille d’un examen, journée stressante, dispute..) mais peut également entraîner des répercutions sur la santé si ses symptômes persistent.

L’insomnie chronique est quant à elle un trouble du sommeil. C’est d’ailleurs le trouble le plus fréquent puisqu’il concerne 1 français sur 5 (source : INPES – Institut National de Présentation et d’Education pour la Santé– Brochure Bien dormir mieux vivre).

Les individus souffrant d’insomnie chronique sont qualifiés d’insomniaques et risquent des répercussions plus ou moins graves sur leur santé (maux de tête, asthme, infarctus et autres accidents cardiovasculaires). Ce trouble du sommeil nécessite une prise en charge par un spécialiste.

Insomnie chronique ou aigüe ? Diagnostiquez votre insomnie

Vous pensez être insomniaque ? Cela fait plusieurs jours que vous souffrez d’insomnie ? Vous n’arrivez pas à déterminer l’importance de vos problèmes d’insomnie ? Pas de panique !

Développé par le psychologue québécois Charles M. Morin, l’Index de Sévérité de l’Insomnie (ISI) vous aide à déterminer l’importance de vos insomnies. Utilisé par des spécialistes en laboratoire du sommeil, ce test s’avère très efficace et permet de déceler tous les aspects de l’insomnie. Néanmoins, en cas de doute sur l’apparition d’un trouble du sommeil, ce test ne dispense pas d’une consultation médicale.

je-suis-insomniaque-test-insomnie1

Index de Sévérité de l’Insomnie (ISI) – Faites le Test !

Je suis insomniaque – A quel moment consulter ?

Si depuis 1 mois, votre sommeil est perturbé plus de 3 fois par semaine, avec des conséquences en journée, telles que : somnolence, fatigue, irritabilité, inattention… Il faut en parler à votre médecin. Il pourra vous prescrire des médicaments et vous apporter des conseils afin de retrouver une bonne hygiène de sommeil et ainsi lutter contre l’insomnie. Vous souhaitez en finir avec l’insomnie et votre cas ne nécessite pas de consulter un spécialiste ?   Alors, n’hésitez pas à découvrir nos solutions pour lutter contre l’insomnie présentées ci-dessous.

Je suis insomniaque – que dois-je faire ?

L’insomnie est un problème complexe car il contient souvent une composante psychologique (stress, anxiété, ou autre …). Que vous souffriez d’insomnie aigue ou chronique, vous devez dans tous les cas commencer par soigner votre hygiène de sommeil !

Comment faire ?

  • En raison de vos problèmes de sommeil, ne faites pas la sieste en journée (pour cumuler une envie de dormir suffisante) ;
  • Eviter les excitants (cigarettes et cafés) en fin de journée, à partir de 17h.
  • Manger léger au dîner, des sucres lents et peu de matières grasses, par exemple.

Si au bout de 30 min, ou en cas de réveil nocturne, vous ne trouvez pas/plus le sommeil, et que vous « stressez » de ne pas dormir, sortez du lit pour faire une activité relaxante (lecture par exemple) dans un endroit calme et peu éclairé. Pas d’écrans ou d’activité stimulante. Quand le sommeil revient, il est temps de se remettre au lit.

Attention prendre soin de son hygiène de sommeil est le point de départ à la résolution de l’insomnie mais ne peut pas se substituer à une consultation médicale si les insomnies persistent.

Je suis insomniaque – attention aux somnifères

Quand on souffre d’insomnie, l’objectif pour la plupart d’entre nous est de trouver une solution rapide et efficace, quitte parfois à négliger notre santé. La prise de somnifères est un mauvais réflexe pour beaucoup d’entre nous puisqu’elle peut entraîner somnolence, fatigue et impacter la qualité de votre sommeil. En effet la prise de somnifères diminue le sommeil profond, le stade le plus récupérateur de notre sommeil. Vous aurez ainsi réussi à trouver le sommeil plus rapidement, sans pour autant bénéficier des bienfaits d’un sommeil naturel.

A noter : La prise de somnifères peut se révéler bénéfique en cures courtes et encadrées par un médecin.

Le Pack Sommeil Retrouvé, pour mieux dormir en 30 nuits

Face au nombre conséquent de français souffrant d’insomnies, nous avons décidé de mettre notre expertise au service du sommeil de chacun. C’est pourquoi nous avons créé le Pack Sommeil Retrouvé. Il est composé de 4 produits sommeil complémentaires, et d’un guide d’endormissement qui rassemble les bons conseils à appliquer pour prendre soin de son sommeil. Les produits sont 100% naturels et ont été sélectionnés par notre Coach Sommeil afin que leur efficacité se complète parfaitement. Vous allez mieux dormir en 30 nuits grâce au rituel d’endormissement du Pack Sommeil Retrouvé.

Produits associés à cet article – PillowKnights.com



Validé par l’expertise PillowKnights, ces compléments alimentaires vous permettront de lutter efficacement et de manière naturelle contre le stress et l’insomnie. 

complément alimentaire sommeil mélatonine
complément alimentaire sommeil mélatonine

 

« Très extravertie, j’adore échanger avec notre communauté grâce aux réseaux sociaux. Éternelle rêveuse, je laisse mes pensées positives me bercer et me guider jusque dans les bras de Morphée »


6 Réponses

  1. Pompon

    Je dors 5h par nuit et alors que depuis 2ans on me donnait temesta 1mmg 2fois pour anxiétés.je viens d apprendre que je fais de l’année du sommeil je ne serais appareillé que dans 2mois.j ai peur des conséquences

    1. Au sujet des apnées, nous avons écrit tout un dossier que vous pouvez retrouver ici :
      https://blog.pillowknights.com/apnee-du-sommeil-savoir/

      En attendant d’être appareillé, vous pouvez éventuellement essayer une orthèse d’avancée mandibulaire, voir ici : https://www.pillowknights.com/ronflement/96-oniris-orthese-anti-ronflement.html, mais si votre indice d’apnée par heure est élevé, seul un masque à pression positive continue pourra solutionner le problème (sauf en cas d’apnées positionnelles).

      La bonne nouvelle dans votre cas, c’est qu’une fois que le traitement est en place, l’apnée du sommeil se soigne très bien ! Vous devriez rapidement récupérer un sommeil de qualité et de l’énergie au quotidien.
      En conclusion, je pense que le fait que vous ayez enfin le bon diagnostic est une très bonne chose. Courage !

  2. Alison

    Il y a un an je n’ai pas dormi pendant plus d’une semaine, j’ai fini par réussir à dormir et depuis mes nuits ne durent pas plus de 4h, cette semaine ca fait déjà 3 jours que je ne dors plus, j’ai consulté une psychologue et ses conseils ne m’ont pas étés très utiles, les médicaments prescrits par le médecin ne me font dormir que 2 à 3h quand je les prends (pendant les moments de stresse, d’inquiétude etc. ) Je ne sais plus quoi faire pour pouvoir redormir comme avant (environ 8 à 9h sans coupure) je n’ai que 17 ans et c’est assez dur de gérer la fatigue avec l’apprentissage que je viens juste de commencer.

    1. Bonjour Alison,

      Vous faire une réponse simple n’est pas facile pour un problème de ce type.

      Dans votre cas, vous devez commencer par avoir une très bonne hygiène de sommeil (vous pouvez utiliser notre diagnostic sommeil en ligne, qui est gratuit, pour vous aider : https://www.pillowknights.com/content/10-evaluez-votre-sommeil). Vous devez aussi tenter de démystifier le fait de dormir. Ce ne doit pas être une source de stress, mais au contraire un état d’abandon (plus facile à dire qu’à faire évidemment). En cas d’insomnie, ne pas hésitez à se relever pour aller lire un livre ailleurs que dans votre lit, dans une pièce calme et sombre (surtout aucun écran) pour attendre que les symptômes du sommeil se manifestent. Pas de sieste en journée dans votre cas.

      Vous pouvez par ailleurs essayer notre pack anti-insomnie (https://www.pillowknights.com/content/20-pack-anti-insomnie-presentation-). Il a été pensé spécialement pour : 1/ vous obliger à respecter un rituel d’endormissement, 2/ bénéficiez des bienfaits des huiles essentielles et de la mélatonine, l’hormone de la nuit naturellement présente dans l’organisme et 3/ vous aider à lâcher prise par un travail sur la respiration.

      Pour le psychologue ou le médecin, il faut impérativement vous tourner vers des spécialistes du sommeil, ce que ne sont pas la majorité d’entres eux.
      Cherchez les laboratoires du sommeil près de chez vous, c’est un très bon point de départ. Ils pourront vous orienter si besoin. Le traitement de référence pour l’insomnie (si c’est bien votre problème) s’appelle la thérapie cognitivo-comportementale, que certain psychologue pratique justement.

      Et n’hésitez pas à revenir vers nous si besoin ! Nous ferons notre possible pour vous aider.

  3. Haoues

    Il y a des jours où je ne peux plus dormir comme ce soir je n’arrive pas à fermer les yeux, j’ai fait une sieste . Pendant une période de trois semaine j’ai eu des insomnies et j’ai du avoir recours aux enxiolitiques, je ne sais pas si j’ai bien fait, car je m engoisse des que je me mets au lit. Je préfère rester assise

    1. Bonjour Haoues,
      Votre objectif doit être de vous réapproprier progressivement votre sommeil en travaillant sur vos habitudes. C’est comme ça d’ailleurs que nous avons construit notre rituel d’endormissement anti-insomnie.
      Vous pouvez retrouver nos conseils dans notre guide de l’endormissement réussi (téléchargement gratuit) . Nous pouvons aussi vous accompagner par du coaching si ça vous intéresse.
      A ce stade, siestes à bannir pour garder une bonne envie de dormir le soir. Eviter les anxiolytiques, mais ne culpabiliser pas pour en avoir pris non plus. Le travail à faire doit vous permettre de ne plus avoir peur de vous mettre au lit, et donc de vous allonger pour dormir…

Laisser un commentaire

Scroll Up
Lire les articles précédents :
lampe-luminothérapie-01-01
Bien choisir sa lampe de luminothérapie

J'aime cet article ! Je le partage FacebookTwitterPinterestSur votre bureau, devant vos yeux ou sans fil ; la luminothérapie s’invite...

Fermer