Je n’arrive pas à dormir, pourquoi ?

3 Mai 2016

PillowKnights presente Tediber, son partenaire literie

J'aime cet article ! Je le partage

« Je n’arrive pas à dormir » : si vous êtes en train de me lire, c’est malheureusement que vous vous êtes (vous aussi) déjà retrouvé dans cette situation désagréable. Vous savez, ce moment où l’on cherche désespérément à s’endormir sans y arriver, qu’on cogite au lit en stressant sur le fait que les minutes défilent et que la nuit n’en sera que plus courte…

Généralement, quand on en est là, on s’agite, on mouline, et la situation empire : en bref, plus moyen de trouver le sommeil !
À force, j’en ai eu marre de faire le constat « je n’arrive pas à dormir ». J’ai donc cherché à comprendre, pour me débarrasser du problème en trouvant de vraies solutions (naturelles évidemment, s’il était besoin de préciser…).

Avant de voir ce qu’on peut faire pour éviter cette situation désagréable, prenons les choses dans l’ordre : je n’arrive pas à dormir, mais pourquoi ?

J’ai raté le train du sommeil

Notre sommeil dépend en partie de nos rythmes biologiques. Nos cycles du sommeil sont justement l’un de nos rythmes biologiques. Ce cycle tourne toute la journée afin de « tester » notre propension à nous endormir, mais ce n’est réellement que le soir, avec la fatigue d’une longue journée, que nous en ressentons les symptômes : bâillements, paupières lourdes, …

Ces symptômes indiquent un début de cycle du sommeil, qu’on décrit parfois comme un train du sommeil.
Les fameuses « portes du sommeil ».
C’est le bon moment pour aller se coucher et s’endormir (facilement), mais si on résiste, l’envie de dormir passe et on récupère de l’énergie. Cette envie de dormir revient ensuite avec le prochain cycle, soit environ 1h30 plus tard.

Être attentif à ces signes et aller se coucher au bon moment est donc un facteur important pour réussir à dormir.
A l’inverse, si vous ratez le train du sommeil, vous n’arriverez pas à dormir et il est fort probable que vous tourniez en rond au fond du lit / sur le quai de la gare jusqu’au train suivant…

je n'arrive pas à dormir, pourquoi ? train du sommeil

Je me suis endormi devant la TV

Vous avez sombré devant la TV… vous étiez fatigué, mais vous vous dites que ça va passer. Et puis, vous avez vraiment envie de le voir ce film… bien malgré vous, et un peu aidé par votre canapé super confortable, vous vous endormez. Réveillé à la pub ou à la fin du film, vous entreprenez finalement une translation jusqu’à votre lit. Et la, problème : vous n’arrivez plus à dormir !

Un autre grand classique qui touchent bon nombre d’entres nous le soir. Avec 2 raisons à cela :

1/ la fameuse histoire du train de sommeil. Vous êtes monté dans le train sans même le savoir, mais comme vous n’étiez pas bien installé, debout sur le marchepied, et vous êtes tombé à la première secousse. Il va maintenant falloir attendre le prochain train pour démarrer votre nuit complète.

2/ en plus de ça, vous avez déjà dormi. Plus qu’un début de nuit, c’est plutôt d’une sieste sur le canapé dont il s’agit.
Conséquence directe : vous avez diminué votre pression de sommeil. Votre organisme a donc moins besoin de dormir, et l’endormissement est plus difficile (une sieste tard dans la journée est d’ailleurs à déconseiller fortement à toutes les personnes qui ont du mal à s’endormir le soir).

Je viens de finir de travailler / jouer, je me mets au lit et …

… surprise, je n’arrive pas à dormir. Et bien non, en fait, ce n’est pas une surprise, et c’est de votre faute. A ne pas faire ! C’est votre physiologie qui est à l’oeuvre.

Désactiver les centres de l’éveil

Notre organisme comprend en effet 6 « centres de l’éveil », des réseaux de neurones qui communiquent entre eux à l’aide de neuromédiateurs (pour un seul centre du sommeil, c’est un combat déséquilibré à la base). L’activité de ces neurones, qui diminue ou s’arrête pendant le sommeil, est favorisée par des stimulations internes (stress, réflexion …) ou par notre environnement extérieur (activité physique, bruit, …). Par leur activité, ils empêchent – inhibent – l’apparition du sommeil.

Lorsqu’on travaille ou qu’on joue aux jeux vidéos par exemple, ces neurones / centres de l’éveil sont activés. On réfléchit, on bouge, on se stresse… et il faut un certain temps pour retrouver un état de calme permettant l’endormissement. C’est la raison pour laquelle il faut faire une activité relaxante pour préparer le sommeil / avant de se coucher. Donc, dans le cas où vous venez à peine d’arrêter de travailler ou de jouer avant de vous mettre au lit (et même si vous respectez l’heure de votre train de sommeil !), vous ne pourrez pas trouver le sommeil, il faudra alors attendre le prochain train du sommeil

Prenons un exemple : avez-vous déjà remarqué que si vous êtes en train de lire un super bouquin le soir au fond du lit, au lieu de tomber au bout de 5 pages comme d’habitude, vous êtes capable de lire jusqu’à 3 heures du matin ? C’est logique, vous prenez du plaisir à lire, ce qui se traduit par la présence de dopamine – neuromédiateur du plaisir donc – dans votre organisme. Or le plaisir fait partie des centres de l’éveil. Conclusion : il vaut mieux lire un mauvais nanar pour trouver le sommeil…

Si en plus les écrans s’en mêlent …

L’autre problème, c’est que nous passons de plus en plus de temps sur les écrans, et que les derniers nés, à base de LED, contiennent une très forte quantité de lumière bleue. Comme ce sont des écrans rétroéclairées, et généralement assez petits, cette fameuse lumière bleue nous arrive directement dans les yeux à une courte distance.

Or, la lumière bleue donne l’information de la journée à notre organisme (via nos cellules ganglionnaires à mélanopsine), en inhibant notre sécrétion de mélatonine (l’hormone qui donne l’information de la nuit à l’organisme). Les yeux sur notre tablette (ordinateur ou smartphone), nous contribuons donc à décaler notre rythme biologique et à retarder notre endormissement.
Une étude a ainsi démontré que le fait de regarder un ipad le soir fait baisser notre taux de mélatonine de 23% !

Si vous n’arrivez pas à dormir, surtout, n’allez pas passer le temps sur votre smartphone…

J’ai trop chaud, je n’arrive pas à dormir

La température du corps (influencée notamment par celle de votre chambre) doit diminuer afin que nous puissions nous endormir.
Notre température corporelle est d’ailleurs fortement liée à notre envie de dormir.

Du coup, lorsqu’on a trop chaud, pas moyen de trouver le sommeil, c’est tout à fait normal. Il faut permettre à son organisme de se refroidir. C’est généralement pour cette raison que nous allons sortir un pied de sous la couette, afin d’évacuer de la chaleur.
D’autres stratagèmes sont aussi pertinents : douche froide avant d’aller s’endormir, ne pas mettre trop de chauffage dans la chambre, bien l’aérer avant d’aller se coucher.

La température idéale de la chambre est entre 16 et 18°, et dans tous les cas en dessous de 21°. Quand c’est l’été, et que la température reste élevée la nuit… on sait à l’avance que l’endormissement sera difficile si on n’a pas la clim. Pourquoi ne pas utiliser un sur-oreiller rafraîchissant ou un autre stratagème qui fonctionne ?

J’ai froid aux pieds, je n’arrive pas à dormir

Mesdames, ce paragraphe est surtout pour vous (à partager avec vos maris qui vous réchauffent les pieds ceci dit). Le problème des pieds froids vous touche plus volontiers, au point que c’est devenu un vrai cliché (voir notre article sur les idées reçues du sommeil).

Toujours est-il que le constat est là, et c’est un vrai problème. Oui, quand j’ai les pieds froids, je n’arrive pas à dormir ! Et en plus, c’est parfaitement normal.
Pourquoi ? Comme on vous l’expliquait, le corps doit faire baisser sa température interne pour permettre l’endormissement. Cette baisse de température se fait par nos extrémités (mains et pieds), qui contiennent de nombreux vaisseaux sanguins. En amenant du sang dans nos extrémités, le corps réalise un échange thermique avec l’environnement (votre lit en l’occurrence si vous êtes allongé dedans). Du coup, vous réchauffez le lit (qui est lui à la température de la chambre) dans lequel vous êtes et vous baissez votre température corporelle pour vous endormir.

Si vous avez les pieds froids, problème, ce n’est pas ce qu’il se passe ! Au contraire, votre corps n’est pas assez réchauffé et il perçoit un environnement trop froid pour abandonner un peu de sa température. Impossible de s’endormir dans ces conditions. Quand on en a un sous la main (le pied en fait), c’est généralement le conjoint qui nous apporte la solution. On lui colle les pieds froids dessus pour se réchauffer. Mais d’autres solutions moins glamours fonctionnent très bien : chaussettes chaudes ou bouillotte sont parfaites pour réchauffer vos pieds frigorifiés.

Vous vouliez aussi savoir « pourquoi les femmes ont les pieds froids » ? C’est un autre sujet ça, on s’en remet donc à un article pas mal qu’on vous a déniché sur la question.

Trop stressé… impossible de dormir

Le coup classique du « je n’arrive pas à dormir ». Les préoccupations du quotidien ne nous lâchent pas au moment de se mettre au lit, le petit vélo qu’on a dans la tête se met en route, et plus moyen de débrancher.
Le stress est un facteur éveillant… du coup, il parasite notre endormissement et s’en donne à cœur joie.

Le pire, c’est que, comme on le disait plus haut, on tombe facilement dans un cercle vicieux : vous êtes stressé parce que vous avez un rendez-vous, un examen ou une compétition importante et vous voulez être en forme ! Le stress prend le dessus et vous empêche de trouver le sommeil, ce qui vous stress encore plus … finalement, la nuit est raccourcie et on manque de sommeil au réveil.

Pour faire face à cette situation, Gauthier, Coach Sommeil, a créé le Pack Sommeil Retrouvé. Il s’agit de la première solution complète face aux différents freins à l’endormissement. Il est composé de 4 produits sommeil complémentaires et d’un guide d’endormissement qui rassemble les conseils sommeils les plus pertinents. Grâce à ses produits 100% naturels, le Pack Sommeil Retrouvé vous aide à apaiser votre esprit et à vous détendre très efficacement. Il fonctionne sur le principe d’un rituel d’endormissement vraiment efficace et vous retrouvez un sommeil paisible en seulement 30 nuits.

Produits associés à cet article – PillowKnights.com


Validé par l’expertise PillowKnights, ces solutions vous permettront de lutter efficacement et de manière naturelle contre le stress et l’insomnie. 

complément alimentaire sommeil mélatonine30 nuits pour retrouver le sommeil, stop insomnie width=

 

Père de famille et chef d’entreprise, mes journées sont toujours trop courtes, et parfois mêmes mes nuits. Fort heureusement, je connais les clefs pour protéger mon sommeil et rester productif ! Je profite de ma pause déjeuner pour faire une petite sieste énergisante et rester au top !


27 Réponses

  1. Lecot

    Bonjour, je ne dors jamais je ne ressens aucun signe de fatigue personne ne me crois

    1. Sky

      Y’a un mec, comme toi, qui a pas dormis depuis 40 ans sans que sa santé semble altéré. Mais à ta place je me méfirai ce genre de cas est assez rare pour que des scientifiques s’y intéresse sans trouver de vrais réponse. Je pense que tu devrai envisager d’aller voir un psy ou autre. Il est possible que tu n’ai tout simplement pas conscience des signe de fatigues.

      1. Bonjour, effectivement il est très dur de croire que vous ne dormez jamais. Est-ce que vous passez du temps allongé(e) dans votre lit ? Je suis d’accord avec Sky, les très rares histoires de privation totale de sommeil sont liées à des blessures extraordinaires ou non démontrées pour ce que j’en sais. Par ailleurs, tous les animaux au cerveau un peu évolué dorment. Certains oiseaux migrateurs font par exemple du micro-sommeil dans des courants ascendants pendant des vols de plusieurs jours d’affilée. Le seul moyen de savoir si vous dormez sans en avoir conscience est de faire un examen en laboratoire du sommeil pour l’objectiver. Après, si vous n’avez pas de ressenti négatif et que tout va bien, ce n’est a priori pas un souci 🙂

    2. GALLAND LE MAIGNENT

      Bonjour,
      J’ai déjà entendu parler de cette particularité extrêmement rare.
      On a pu constaté effectivement qu’une personne ne dormait jamais. Après de nombreux examens médicaux et cliniques, on s’est aperçu que la personne avait 2 (deux) cerveaux qui travaillaient à tour de rôle, en relai. Quand l’un travaillait, l’autre se reposait. Il y a d’autres cas comme çà, mais, ce sont presque des anomalies. Mais, de toute façon, le cerveau a besoin de repos, de sommeil, de rêves.

  2. Braibant

    Bonjour moi je n arrive pas à m endormir avant 23h voir 4h du matin et que j aille coucher à 12h ou 23 h rien n’a fait si quelqu’un a un petit conseil je veux bien .

    1. Bonjour, il faudrait rentrer dans les détails pour bien comprendre votre situation. Mais vous pouvez commencer par maintenir des horaires réguliers de coucher et surtout de lever sur une semaine. La régularité vous aidera à caler votre horloge biologique. Et pas d’écran 30 min avant d’éteindre. C’est un bon point de départ 🙂

  3. Manel

    vous pouvez essayer la phytothérapie. Mélatonine (sirop à préparer par un pharmacien) + EPS (griffonia + passiflore ) avec d’autre produit du laboratoire boiron. faut un peu de temps pour que les médicament agir mais à long terme je pense il y’aura de résultat

  4. Mergilah

    Je n’arrive pas à dormir quand l’envie de dormir est passée… Quand je dors, s’il y a quelques bruits, je me réveille directement et je n’arrive jamais à dormir après.

    1. Bonjour,

      Il faut être attentif à votre corps et bien réapprendre à vous endormir facilement. Couchez-vous à heures régulières pour favoriser l’apparition du sommeil, et dès les premiers signes de fatigue, allez au lit! Sinon, vous risquez de rater le train du sommeil et de devoir attendre pour vous rendormir. Pour le bruit, nous vous conseillons de vous équiper avec des bouchons d’oreilles pour couvrir tous les bruits la nuit.

  5. Stephan

    Bonjour
    Je mendors très mal c’est très compliqué, donc forcément je tourne et vire.
    J’ai tout essayé plantes bilan sanguin psychologue aussi. Je mendors devant la télé sur le canapé mais impossible dans le lit, même en ayant installé une télé dans la chambre.
    Je n’ai plus aucune solution …

  6. Badreddine

    Bonsoir jarrive pas a dormir si je prends pas le seroquel 400mg je lai pris pendant une année dernierement jai pris que le quart pendant 3semaines jai changé de pays et je nai plu un suivi medical le pays ou jen suis mtn je peu pas avoir ce genre de medicaments , si je prends plu c medicaments il ya un espoir de retrouver le someil ??? Merci de maider

    1. Bonjour,
      Impossible de vous donner un avis clair sur un médicament sans vous renvoyer vers un médecin qui connait votre situation médicale en détail et est la bonne personne pour vous accompagner. Sans pouvoir juger de votre situation, une personne en bonne santé pour tout à fait trouver le sommeil naturellement, et oui, il y a donc de l’espoir. Après, votre question traduit un autre problème : il y a une forme de dépendance à la prise du médicament pour dormir sur le long terme. Les personnes concernées ont souvent besoin d’être accompagnées pour arrêter, puisqu’elles se sentent incapables de dormir sans. Ce stress en lui-même peut-être un facteur d’insomnie.

  7. hellie

    à la base moi quand je dors mal c’est que je cogite trop, j’arrive pas à me mettre en veille, parfois j’arrive à dormir une nuit complète et un truc est arrivé et je me réveille toutes les heures ! cet article m’en apprend d’avantage même si je sais pourquoi cela me fait ça, je m’endors devant « la tv » et après je l’éteints et plus rien je dors pas ! là je viens de vivre un événement dans mon appartement et au moindre bruit, je me réveille en sursaut de peur que cela recommence, je m’endors depuis 3 semaines vers 4h du matin et me réveille sur les coups de 6 ou 8h !

  8. insomnie

    Je n’arrive pas dormir j appréhendé le moment du coucher je stress énormément et j’angoisse à l’idée de ne pas trouver les sommeil. Regarde l’heure souvent et me retrouve à plus de 4 heures du matin sans avoir dormi. Des idées noires alors arrivent… je ne m’en sors plus auriez vous une solution svp

    1. Aline

      Bonjour, l’idéal pour sortir de votre situation serait de vous faire accompagner. L’insomnie est un trouble complexe. Nous pouvons vous aider si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous contacter directement pour ça. Il faut notamment reprendre en main vos habitudes de sommeil pour casser le conditionnement négatif dont vous souffrez à l’heure de vous mettre au lit.

  9. Elia

    J’ai lis ce blog car de même en ce moment je ne comprends pas ce qui m’arrive, je m’endors vers 21h heure habituelle et je vais me réveille au alentours de 2h-3h et je vais pas réussir à me rendormir. J’ai un sentiment extrêmement désagréable, je bouge partout, je suis gavé, c’est tellement horrible que je pleure et j’ai des mauvaises pensées

  10. Tania

    Bonjour,
    Je peux également faire des insomnies qui me maintiennent éveillée jusqu’au matin (pensées récalcitrantes, impossibles à contrôler). Problème: je travaille… Cela devient invalidant et je m’inquiète beaucoup…

  11. Vic

    Moi aussi je dort pas. Je ferme mes yeux mais je dort pa profondément. Cela comence à m énerver.
    Le docteur veut pas me donner des cacher pout dormir elle m’a donner que sympathyl 2 matins 2 soirs je vois pas de différence. Je sais plus quoi faire et j’ai 28 ans .

  12. Laura

    J’ai lu ce blog car moi aussi je n’arrive pas à dormir jusqu’à 5h du mat et j’ai les yeux ouverts à 8h00, 10 h00 et 11h00 pourtant avant je dormez bien je comprends pas ps: j’ai 19 ans

    1. Bonjour, votre question est complexe et nécessite plus qu’un simple commentaire de blog. L’horloge biologique se décale à l’adolescence et les habitudes de vie ont tendance à amplifier le phénomène. Attention à la stimulation et à la lumière des écrans, à ne plus utiliser du tout dans votre cas à partir de 22h. Vous devez recaler votre horloge interne. Si vous n’avez pas de contre-indications, les compléments alimentaires à la mélatonine (et une bonne hygiène de sommeil !) peuvent peut être vous y aider.

  13. Michel

    Bonjour, je n’arrive pas a dormir pourtant j’en ai besoin cause stimulation cérébrale profonde (Parkinson) en fait je vai m’endormir n’importe quand ni importe ou sauf quand je me couche pour la nuit ! Parfois je dors bien 8 ou 15 jours et après terminé! Pourtant plus de café après 16 H pas d’écrans . L’année dernières j’ai été presque 1 mois sans dormir sauf quelques micro- siestes dans la journée. Aucun cachet quel qu’il soit ne me fait dormir.Alors ça m’énerve car avec la SCP je suis si bien les rares fois ou j’arrive à dormir.

    h

  14. palacio joao

    bjr, cela fait 1semaine que je n’arrive pas à dormir, des millions de question dans ma tête, une chaleur insuportable m’empêche de me reposer, je me lève le matin comme si de rien n’était, je ne ressent aucune fatigue lors de mes journées passé, puis le soir quand une envie soudaine me prend d’aller me reposer, tous revommence, une chaleur insupportable, des milliers de questions dans ma tête, jai toujour réussi à relativiser, à trouver des solutions, rien n’y fait le sommeil n’est plus mon ami….

  15. Elle

    Bonsoir,
    Dèss 10 ans je n’arrivais jamais a dormir avant 00:00 ou au mieux 23:00, pourtant je vivais très bien ma journée et aucune difficultés de réveil.
    J’ai maintenant 13 ans et il est 2h du matin, et ça fait de plus en plus fréquemment que je ne peux pas dormir avant 4:00 ou 5:00 du matin. Et là par contre, grosses difficultés a se tenir éveillée tout au long de la journée…
    C’est vraiment agaçant, des conseils ne seraient pas de refus.

    1. Bonjour,
      Votre cas ressemble fort à ce qu’on appelle un retard de phase, qui correspond à une anomalie de votre rythme veille/sommeil. Explorez cette piste pour essayer de recaler votre rythme, des solutions existent mais peuvent nécessiter l’accompagnement d’un médecin du sommeil.

  16. Antoine

    Bonsoir, cela fais une petite semaine que je n’arrive plus à m endormir presque et quand je m endort je me réveille vers 5h du mat tout le temps approximativement je sais pas quoi faire mais j’en ai marre (J’ai 19 ans)

Laisser un commentaire

Scroll Up
Plus dans #hygiène de vie, #hygiène du sommeil, #insomnie, #rythme biologique
Le sommeil avant minuit compte double

J'aime cet article ! Je le partage FacebookTwitterPinterest« Le sommeil avant minuit compte double », en voilà une bonne raison pour aller...

Fermer